Robin Renard

Bio

Robin Renard force l’union entre le punk et le psychédélisme dans un vacarme assourdissant. Des illustrations hurlantes où les couleurs bondissent dans un chaos nerveux de traits et de points. Graphiste germé en 1985 dans le Tournaisis (Belgique), fameux dans la Capitale pour ses flyers épileptiques, Robin Renard n’est pas là pour japper dans le vide. En Arts Graphiques à Saint Luc, il sort de son terrier pour rafler le prix artistique « Jacques Marchall » en 2006 avant de célébrer son diplôme l’année suivante. Plus tard, l’appel de la culture sous-terraine est plus forte que celui des Beaux-Arts : il tourne le dos à l’Académie et mulote l’occasion de se faire connaitre dans la scène punk et garage où certains de ses compagnons de meute évoluent. Coup de paluche sur le museau, les typographies s’enchaînent et Robin trouve rapidement sa patte. Des animaux criards en passant par des balais de zombies morphinomanes, des éclats de couleurs vives qui transpercent des catalogues de bonnes idées tatous. Un régal. Et c’est toi Ô visiteur, par la classe de cette empreinte, qui sera alléché. Rusé, le Renard.

Expositions : Fried Fries, Portland, 2013 ; Libros mutantes, Madrid, 2015 ; “Chairs fraîches”, abattoirs, Bruxelles, 2016 ; Boucherie moderne, Bruxelles, 2018…
Publications : Banana Magazine, 2013 ; Vice Magazine, 2014 ; BBW #10, 2015 ; Pricks & Bricks, L’Appat, 2016 ; Rencontre du 3eme type, Mondo Zero, 2018…

http://robinrenard.com/


cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama