Proto-sculpture

  • Quand : le samedi 11 novembre 2017
  • À quelle heure : 14h-17h
  • : Sterput - Rue du Pont neuf, 4 - 1000 Bruxelles
  • Combien : Prix libre
  • + d'infos : Voir l'event FB
  • Présentation

    L’atelier de Proto-sculpture animé par les deux artistes bruxellois Silio Durt & Manon Bara propose aux petits et aux plus grands de découvrir le plaisir de créer en modelant la pâte avec une séance de conception de sculpture de contrebande !

    Silio Durt & Manon Bara sont de grands enfants, presque de faux jumeaux… Artistes pluridisciplinaire, ils aiment la matière, les coulures, les colombins, et les cakes multicolores. Dans un esprit pâte à sel, Ils ont à coeur de revisiter avec vous les grands sujets de la culture et du quotidien en 2 et 3 dimensions, avec une certaine excitation de la rétine et un plaisir de paitre la pâte…

    Déroulement de l’atelier :
    Apportez un objet qui vous plait, une photo qui vous fait vibrer ou quoi que ce soit qui vous secoue de l’intérieur. La réplique non conforme de votre modèle réalisée lors de l’atelier prendra place ensuite au sein de l’expo. Une chance immanquable de mettre un pied dans le monde sans pitié de l’Art Total.

    Pour enfants, adolescents et adultes
    Matériel fourni, chaque participant est invité à apporter une photo ou un objet | Goûter offert
    Prix libre | Inscriptions à e2.galerie@gmail.com

    Atelier proposé par Silio Durt & Manon Bara dans le cadre de l’exposition ‘Faux Jumeaux’ à la Galerie E²/Sterput.

    Artistes

    Manon Bara

    Manon Bara est née à Angers en 1985, elle vit et travaille à Bruxelles.
    “Manon Bara fait de la peinture, ce qui ne veut pas forcément dire produire des tableaux. Parce que la peinture de Manon Bara ne s’embarrasse pas trop des supports…parce qu’elle est sans limite, compulsive, gloutonne, chargée d’un désir trop grand pour se laisser contenir. La meilleure est donc celle d’aujourd’hui, qui se fait, qui déborde, encore humide, qui tâche et colle aux doigts. C’est un miel dans lequel seraient confits Jésus et Michael Jackson, quelques dinosaures, une kyrielle de petits chats. Icônes populaires compactées sans la moindre condescendance ou cruauté, cuisinées avec le respect et la dévotion qu’impliquent les pratiques cannibales. En conséquence, l’univers de Manon Bara lui fait corps, et il est impossible de démêler l’oeuvre et l’artiste: tout y passe et d’abord elle-même. Autoportraits et textes rythment une pratique dont la fraîcheur et les outrances excitent et percutent le regard, rechargent d’excès bienvenus les (dés)enchantements expressionnistes et le rose amère du pop art. Après la fête tient d’une accumulation dont les fondements de sable rouge et de bois de sapin forment le substrat d’un amas de déchets gorgés de cendres et de bière, de chaussures dont on a perdu les talons, de joies qui sur le coup furent sincères. C’est décati et défait, mais composté avec grâce. Couleurs, strates, matières et reliefs, ne forment pas à proprement parler une peinture…A tout le moins un véritable tableau.” Benoît Dusart.
    Expositions : Sorbonne, Paris, 2010 ; Flux News, Liège, 2013 ; Incise, Charleroi, 2014 ; Mathilde Hatzenberg, Bruxelles, 2015 à 2019 ; Sterput, Bruxelles, 2017…
    Publications : Bruzz, Flux News, La Libre Belgique, Benoît Dusart, E²…
    http://www.manonbara.com/

    Silio Durt

    Diplômé de l’ERG en illustration et peinture, Silio Durt vit et travaille à Bruxelles. Violence et intensité jouent à l’unisson pour conférer aux recherches de Silio Durt, une pâte, une matière en fusion. Riches et plurielles, ses coulées chromatiques envahissent la toile pour former un entrelacement poétique, une véhémence critique. Marqué par une culture du second degré et sous forme de diatribe, l’artiste passe d’un médium à un autre. Dessins, peintures, sérigraphies se suivent et se complètent autour de thématiques antagonistes. Influencé par les recherches de l’immédiat après-guerre du groupe CoBrA et de l’école américaine mais également par la culture graphique underground avec le Dernier Cri et Bazooka, Silio Durt présente un désordre organisé, une déflagration de la matière picturale. Récompensé d’un Prix spécial lors du Prix Médiatine en 2010 et concurrent lors du Prix Collignon au MAMAC en 2011, Silio Durt participe à de nombreux projets institutionnels et culturels en Belgique. Publié en Allemagne, en Angleterre, en Espagne et aux Pays-Bas, il développe et pose théoriquement ses réflexions sur l’art.
    Expositions : Plin’Tub, Bruxelles, 2008 ; Hectoliter, Bruxelles, 2011, 2013 ; Maison du Peuple, Bruxelles, 2012 ; L’International Records, paris, 2013 ; Lazer Quest, Paris, 2014 ; Galerie Centrale, Liège, 2014 ; Abattoirs, Anderlecht, 2016 ; Sterput, Bruxelles, 2018…
    Publications : Grasloriage, Büyük Yumruk, 2012 ; Chairs fraîches, E², 2016 ; Faux Jumeaux, E², 2018…
    http://siliodurt.com/


cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama