Philippe Lemaire

Bio

Né au Havre en 1951, Philippe Lemaire vit et travaille dans la métropole lilloise depuis 1985. L’artiste réalise des collages surréalistes depuis la fin des années 70 où se mêlent fantastique, onirisme, érotisme et merveilleux. Il les publie dès le début des années 1990 dans le fanzine rock Staccato. Complice d’écrivains et de poètes, ses collages illustrent une vingtaine de livres dont Le Pont d’Annie Saumont (éditions du chemin de fer, 2012), Paroles en l’air d’Ariane Mayer (éditions Tapuscrits, 2018) et Un Voyage d’envers, avec Robert Rapilly (éditions de la Contre allée, 2018). Animateur de La Nouvelle Revue Moderne qu’il a créée en 2002, il est attentif aux liens entre création, collage, littérature et univers du livre.

L’artiste a exposé en solo à Lille (Aux années déclic – 1988, À la boucherie moderne – 1992, chez l’Âne qui butine – 2000, “Voyages fantastiques”, aux Voyageurs du monde – 2008, “Carte blanche” – 2010); à Villeneuve d’Ascq ( À la ferme dupire – 1998); au Havre (“Les créatures du papier” Exposition à la bouquinerie Les yeux d’Elsa – 2003); à Paris (“Welcome to the beat hotel”, Librairie Un regard moderne – 2005); à Amiens “Un voyage d’envers” à la librairie Chapeau melon et piles de livres – 2014); en Nouvelle-Zélande (“Quelques traces de pas sur le papier” Exposition sur le site Virtual Tart, Art from Taranaki – 2017).

Il a exposé en collectif à Lille (Avec le fanzine Staccato, FNAC – 1992, “L’Imaginal aux chrysalides” – 1998, Théâtre du prato avec Zazie mode d’emploi et l’Oulipo – 2005/2007, “SOLID’ART” Expo-vente d’art contemporain organisé par le Secours populaire au Palais Rameau – 2016); à Villeneuve d’Ascq (Galerie des 3 lacs – 1998, “Poètes en scène” Ferme dupire); à Paris (6ème salon international du collage contemporain – 1999, L’Art du collage, librairie Le monte en l’air – 2008, “MICroMACro”. Avec “Venus d’ailleurs – 2018); à Liège et Menin (Projet mail-art “Anges dévastés”), à Roubaix (“En guirlande”, La plus petite galerie du monde – 2011), à Liège (Aux Éditions du Chemin de Fer , Le comptoir – 2012), à Bruxelles (“Vénus s’entête, le chœur s’emballe” Galerie 100 titres – 2015)

http://nouvellerevuemoderne.free.fr/

Édition


cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama