Hélène Jean-Bon

  • Quand : du Friday 22nd November 2019 au Saturday 30th November 2019
  • : Sterput - Rue de Laeken, 122 - 1000 Bruxelles
  • Combien : Entrée libre
  • + d'infos : Voir l'event FB

Présentation

Rencontre avec l’artiste belge Hélène Jean-Bon pour le lancement de sa BD “Fragments” et une exposition éclair dans l’espace distro de la galerie.
https://jean-bon.tumblr.com/

Vernissage et signature vendredi 22 novembre 18h-21h.
Exposition éclair du 22 au 30 novembre 2019.

HÉLÈNE JEAN-BON
Hélène Jean (Jean-Bon), illustratrice Française basée à Liège depuis dix ans, a un seul but lorsqu’elle dessine, faire rire les gens ou les mettre mal à l’aise. Ça fait deux buts du coup. Sérigraphies, vieilles photographies détournées, broderies, micro-édition, illustrations et peintures aux techniques diverses (encre de chine, crayons gris, acrylique, promarkers, crayons de couleurs, parfois même un mix du tout). Pendant plusieurs années, l’artiste a axé une grosse partie de son travail autour de la pop culture de laquelle elle prend dorénavant un peu de recul, mais ne peut s’empêcher de glisser par-ci par-là quelques détails y faisant référence dans les images qu’elle crée. Les personnages ont une place importante dans le travail d’Hélène Jean-Bon. Elle leur donne un nom pour se les approprier, et à partir de ce moment là, ils commencent à prendre forme. Ils racontent leur propre histoire sans même que l’artiste ait mon mot à dire.
https://jean-bon.tumblr.com/

FRAGMENTS
L’artiste collectionne les images du quotidien. Vieilles photographies d’inconnus, listes de courses abandonnées, fragments de mémoire déformés par le temps. Ces choses dégagent une beauté et évoquent des histoires uniques, incomplètes, inracontables.
Ces supports forment un point de départ parfait pour la recherche graphique et narrative. Ils me permettent d’explorer des univers différents et parfois inconnus de façon décomplexée. Certaines histoires naissent d’une expérimentation technique et d’autres imposent leurs rythmes et leurs ambiances au papier.
L’influence de cette vague actuelle évoquant toutes ces femmes aux destins incroyables, instaure pour Hélène Jean-Bon une pression et un questionnement permanents : Le “pas assez féminine” détrôné par le “pas assez féministe”. A travers ces fragments l’artiste souhaite parler de celles qui ont juste une vie ordinaire. Le banalité de ces derniers laissent souvent volontairement place à plusieurs interprétations.


cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama