Daisuke Ichiba

  • Quand : du Thursday 8th March 2018 au Saturday 21st April 2018
  • Vernissage : Thursday 8th March 2018
  • À quelle heure : 18h - 22h
  • : Sterput - Rue du Pont neuf, 4 - 1000 Bruxelles
  • Combien : Entrée libre
  • + d'infos : Voir l'event FB

Présentation

E² a le plaisir de recevoir l’artiste japonais Daisuke Ichiba, explorateur infatigable d’un univers personnel à la croisée des genres (manga, estampes…). À l’image de la Black Lodge lynchienne, espace en-dehors du Monde mais connecté à celui-ci, lieu de tous les impossibles, des rêves, à l’insondable logique, les œuvres de Daisuke Ichiba développent à la fois un bestiaire, une foule, et des pratiques mystérieuses et envoûtantes. Emmenant le manga vers des zones inexplorées, son travail tient à la fois du surréalisme et de l’occultisme, libérant des rêves noirs et poétiques, uniques et saisissants. Plus qu’une exposition, c’est une véritable plongée dans un univers de dessins, de couleurs, de sons, de musiques et d’images, expressions d’une culture underground, rebelle, en opposition à l’esthétique traditionnelle japonaise que l’on véhicule souvent dans nos pays occidentaux.

Vernissage

QUAND : Thursday 8th March 2018

Jeudi 8 mars de 18h à 22h : Vernissage de l’exposition.
Sortie du livre de l’exposition. Cocktail surprise.
Ambiance musicale et performance par GuiLux(e).

Débat

Samedi 10 mars de 18h à 19h : Débat animé par Pakito Bolino, imprimeur, artiste, organisateur d’exposition, et spécialiste du travail de Daisuke Ichiba.
Bruit surprise à partir de 19h.


cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama

Artiste

Daisuke Ichiba

Né en 1963, Daisuke Ichiba est un dessinateur japonais. Il vit et travaille à Tokyo. Naviguant aux frontières de l’art contemporain, du comic-book, de la poésie noire et des musiques bruyantes, il se définit lui-même comme le peintre de la beauté (bijin-gaka). Une beauté souvent maladive, où des écolières borgnes et impassibles côtoient des animaux morts, avant de se faire sepuku…
L’art de Daisuke Ichiba est profondément irrigué par la tradition et la culture japonaise. En mélangeant le manga et l’estampe, son univers, entre cauchemar hallucinatoire, folie et érotisme, se nourrit des codes des uns et des autres. L’artiste crée un univers fantastique et chaotique, où les humains se transforment en êtres hybrides. L’utilisation sporadique de la couleur permet d’accentuer les multiples détails qui composent ses dessins. L’être humain est au cœur du travail de Daisuke Ichiba, qui les montre dans des intérieurs macabres.
Figure de la contre-culture nippone Otaku, Daisuke Ichiba fut fortement marqué par l’âge d’or du manga et des avant-gardes. Il commence à peindre à la fin des années 80 et auto-édite son premier livre ‘37 years old bastard’ à la fin des années 90. Depuis, il publie environ un livre par an, il est édité en France par Le Dernier Cri, le Lézard Noir, Timeless, et United Dead Artists.

http://badajapan.tumblr.com/