cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama

Boris Pramatarov

Boris Pramatarov est un artiste visuel originaire de Sofia (Bulgarie). Il est titulaire d’une licence en livre et design graphique de l’ “Académie nationale des arts” de Sofia et d’une maîtrise en arts graphiques de l’ “Académie royale des beaux-arts” de Gand. Il se spécialise en illustration à “Duksung Women University” à Séoul (KR) et à “Sint-Lucas School of Arts” à Gand. À l’aide de ses isographes, il crée des illustrations « ultra » détaillées en noir et blanc sur lesquelles il rajoute des couleurs numériquement afin de les sérigraphier.

http://borispramatarov.tumblr.com/
https://www.facebook.com/boris.pramatarov
http://boris-pramatarov.blogspot.be/

Marc Brunier-Mestas

Marc Brunier-Mestas est aujourd’hui l’un des chefs de file de la gravure alternative mondiale avec de nombreuses expositions personnelles en France et à l’étranger.
Il a réalisé de nombreux ouvrages avec des petites structures éditoriales telles que le Dernier Cri, United Dead Artists, les éditions Derrière la salle de bain, Le Cagibi, La Belle époque, Le garage L. etc.
Linograveur fécond, il joue des contrastes forts entre des noirs incisifs et des zones d’un blanc capteur d’espaces farouches. Ses images sont parcourues d’une sensualité aiguë et violente. Une technique parfaite, une verve truculente et accrocheuse !

http://print-temps.over-blog.com/
https://www.facebook.com/marc.bruniermestas

 

Bryan Beast

Influencé très tôt en école d’art par des collagistes tels que Prévert ou Ernst, et par les fous et l’art brut, Bryan Beast a voulu faire la même chose qu’eux parce que c’était joli. Mais ses professeurs ont dit que ce n’était pas pertinent parce que les collages surréalistes, c’était un peu daté, et qu’en plus il n’était pas fou.
Aujourd’hui, l’artiste vit et travaille en Belgique. Il fabrique des collages numériques, reprenant l’esthétique de l’image gravée, et crée un univers nécro-pornographique, rempli de monstres tristes, de saints sales et d’hermaphrodites en décomposition. Le matériel est noble et donne une impression de cisellement, mais le but avoué reste l’infection. Il n’est toujours pas fou, mais maintenant il s’en moque.

http://bryanbeast.galerie-e2.org/

 

Marine Penhouet

Marine Penhouët Vit et travaille à Bruxelles. Son travail s’affirme dans l’espace pictural par des assemblages graphiques, souvent dualistes. Principalement par le dessin, la gravure et l’installation, l’artiste mêle culture(/)populaire et horreur sympathique. Les images qu’elle emprunte à une mémoire collective sont fondues et refaçonnées pour pénétrer dans l’espace du médium. Marine Penhouet digère puis recrache alors une certaine mythologie personnelle. Comme ayant traversé tant d’histoires ou bien comme révéler une photo dans une solution de nitrate d’argent. Entre le monde d’hier et d’aujourd’hui, entre le monde extérieur et celui du dedans. Commençant généralement par une tache ou une griffure. Une erreur ou un défaut. De grands bains de couleurs, de l’acide révélateur, une écriture gravée. Ces réactions, dites chimiques, entre les différentes techniques de représentation lui permettent alors de créer de nouveaux supports graphiques. Une nouvelle dimension.

http://base.ddab.org/marine-penhouet

The Pit

The Pit dessine de la chair : de la chair vivante, abimée, tendue, qui transe, qui s’explose. Ces amas sont tracés d’un pinceau précis mêlant séduction et confusion. Une charmante tripotée de lignes pour un podium désastreux.
Ces dessins sont publiés par Le Dernier Cri, Timeless, United Dead Artist, La Chienne, Re:Surgo et régulièrement exposés par le Monte en l’air, Arts Factory et La Belle Époque.

https://www.facebook.com/The-Pit-168719743177062/

https://www.flickr.com/photos/introthepit/

Enveloppe 5 cartes - 8x8cm - giclee print - papier coton _ 20 exemplaires

December 2015

SOLD OUT!