Gravure Tetra Pak

  • Quand : le Wednesday 25th September 2019
  • À quelle heure : 18h-20h
  • : Sterput - Rue de Laeken, 122 - 1000 Bruxelles
  • Combien : PAF libre
  • + d'infos : Voir l'event FB
  • Présentation

    Atelier “Gravure sur Tetra Pak” animé par Hoel Von Helvet.
    À partir de 13 ans.
    PAF : Libre. Matériel fourni.
    Inscriptions : e2.galerie@gmail.com ou au 0497.57.93.12.

    Atelier créatif abordant la technique du monotype et de la pointe sèche sur Tetra Pak® sur le thème de Gauguin et ses paysages. La gravure sur Tetra Pak® a les mêmes exigences que la gravure à la pointe sèche traditionnelle mais contrairement à la plaque de cuivre ou de zinc, qui requiert une relativement longue étape de préparation, elle est plus économique et simple à utiliser. Elle permet également d’aborder la technique de la gravure par des procédés non toxique. Est également abordée la perception du paysage chez Gauguin, de Tahiti, des paysages tropicaux hauts en couleurs, à Rouen, au Danemark, au Panama, en Martinique, à Pont-Aven, des paysages Bretons, jusqu’en Polynésie Française. Gauguin était un peintre mais aussi un graveur et sculpteur. Il utilisait notamment la gravure sur bois, le frottage et le monotype.

    HOEL VON HELVET
    Inspiré notamment par les contes populaires nordiques et germaniques, par l’art de Dürer, Brueghel, Goya, Doré et Topor, Hoel von Helvet représente dans ses gravures un monde peuplé d’êtres humains, de créatures fabuleuses et d’étranges chimères qui participent à l’élaboration d ‘une atmosphère singulière, à la fois inquiétante et mystérieuse. L’univers onirique dépeint dans ses œuvres est renforcé par la présence d’une nature équivoque. La végétation exubérante laisse place parfois à des paysages désolés dans lesquels les personnages sont en proie à d’inexplicables puissances. Ses illustrations regorgent de symboles et d’allégories tout droit issus de la tradition occulte.
    Des visions apocalyptiques d’angoisses et d’épouvantes dignes des plus noires représentations médiévales y abondent. Famines, pestes et guerres, tous les maux de l’humanité y sont figurés. Comme précipité dans les ténèbres infernales, l’homme revêt alors une apparence de bête, hantant de sa présence les sombres forêts. Images de corps décharnés et mutilés, défilés de moribonds, scènes de torture dans des décors gothiques en décomposition, rien ni personne sur terre n’est épargné. L’être ainsi que la chair, tous deux corrompus, sont voués à d’éternels tourments. Dans ces espaces inhospitaliers, la mort exerce son pouvoir absolu sur l’homme, abandonné de Dieu. Pourtant, de cette nature terrifiante et féminine, naît un souffle de beauté et d’espérance.
    Diplomè avec distinction en 2017 de l’ESA 75 Hoel von Helvet pratique les technique d’eaux fortes et d’aquatinte la gravures sur bois et sur lino et depuis peu le Burin pour réaliser ses travaux. Il a participé à de nombreuses expositions en France et en Belgique dont des expositions collectives à Data à Marseille en octobre 2015, aux Abattoirs d’Anderlecht à Bruxelles en avril 2016, au Kabinet à Bruxelles en juillet 2017. Cette même année, il a été en résidence au Vecteur à Charleroi avec Sylvain Bureau. En juin 2018, ses travaux ont été exposés à Bruxelles à la Galerie E2 et en novembre, il a participé à l’exposition « Mue » dans la capitale belge.
    Ses travaux ont fait aussi l’objet de diverses publications : Chaires Fraîches aux Éditions E2, Botanique publié chez Joie Panique Édition, Flux Tendu, Édition E2 / Vecteur et enfin État des Lieux n0 1.
    https://vonhelvet.wordpress.com/


cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama