Charlotte Cochelin Vs Iris Veverka Vs Satanik Mike

Bio

SATANIK MIKE / 1978 Gribouillage, marqueur en os, porno squelette, mc 303, bière & bricolage sont les marques de fabrique de ce sauvage parisien Lo-Fi. Satanik Mike expérimente la forme et le trait avec une urgence insatiable. Au travers du dessin, de l’édition, du montage, de l’installation, du son et de la vidéo, il établit au fil de ses recherches une exigence de la métamorphose visuelle et une productivité régénératrice dont ses nombreux pseudonymes demeurent les mystérieux témoins. Ses dessins sont publiés dans de nombreuses éditions et son travail est régulièrement présenté lors d’expositions en France, Allemagne, Belgique, Italie, Etats-Unis, Corée du Sud…
Membre fondateur de COBRA FOUTRE, LAZER QUEST, PINK POSEIDON, TEMPLE VENGEANCE, HORS ZONE, COBRA FOUTRE MUSIC, DOPPELGANGER, PARANIMAL, QUARTZ 42

IRIS VEVERKA /1984 Scénario, concept, bande-dessinée, dessin, illustration, tape art, installation, composent le terrain de jeu païen de cet apprenti scribe autoproclamé prophète. Son enfance est rythmée par un apprentissage musical et théâtral poussé ainsi qu’une pratique du dessin libre. Préférant l’écriture à la performance scénique, Iris Veverka se dirige naturellement vers la bande-dessinée. C’est en 2008 à l’Ecole des Beaux Arts de Paris qu’elle approfondie ses recherches autour de la ligne et du trait ; ses expériences la conduisent de la gravure sur bois au street art, où ses fresques cristallisent des volumes impossibles.
Membre fondateur de COBRA FOUTRE, LAZER QUEST, LE DROME, TEMPLE VENGEANCE, HORS ZONE, COBRA FOUTRE MUSIC, DOPPELGANGER, QUARTZ 42

CHARLOTTE COCHELIN / Au croisement de la sculpture, du dessin et de l’installation, sa pratique se manifeste sous forme d’interventions plastiques aussi bien dans l’espace urbain que rural. Entre performance et art de rue, les actions qu’elle mène sont une forme d’activisme et tendent à interroger plusieurs questions de sociétés : le conditionnement de l’espace privé dans l’espace public, la notion de territoire comme lieu de création, et le rapport qui peut s’établir entre une œuvre et un public dans sa plus large définition.

Édition